Lettre B, suite

Banal

Orthographe : Pluriel : « banals ». La plupart des cadeaux étaient banals, sans intérêt. Des journées banales. « Banaux » appartient à quelques expressions du vocabulaire du Moyen Âge : « fours banaux », « moulins banaux », etc.

Béat

Stylistique et sémantique : À l'origine « heureux », mais a pris un sens péjoratif : « contentement niais ». Un sourire béat. Ne pas confondre avec « béant » ou « bée » (autre forme de « bayer » : « grand ouvert »). Une plaie béante. Le dragon crachait son feu, la gueule béante. Au figuré il se dit pour une personne qui, étonnée ou admirative, reste la bouche ouverte (béante) : Nous le regardions bouche béante. On ne reste pas béat devant un spectacle, mais on reste béant devant un spectacle.

Buter

Stylistique et sémantique : Faire la distinction entre « buter » : se heurter, et « butter » : entourer d'une de terre le pied d'une plante. Dès la plantation d'automne, il faut butter les rosiers pour les protéger du froid.