Lettre E, suite

Église

Lorsque « Église » signifie la communauté des fidèles, dans toutes ses déclinaisons, le mot s'écrit avec une majuscule : l'Église anglicane, L'Église protestante, L'Église catholique, apostolique et romaine, etc. Majuscule également avec le sens d'institution : « les biens de L'Église », « un homme d'Église », etc.
L'édifice s'écrit avec une minuscule : « bâtir une petite église, le clocher de l'église », etc., sauf dans « rue de l'Église ».

Environ

Grammaire : Nom, adverbe et préposition. La préposition est rare sauf dans la locution « aux environs de ».
Aux environs de :
Doit normalement s'utiliser avec un sens spatial ou (admis maintenant) avec un sens temporel : « aux environs du canal, aux environs de midi ». Son emploi est critiqué avec un sens quantitatif, (« cela coûte aux environs de cent francs »).
Attention aux pléonasmes avec « environ » lorsque le sens indique déjà l'approximation : {« quinze ou vingt personnes environ »}, {« dix ou quinze francs environ »}, etc.

Erreur

Grammaire : Au singulier dans « faire erreur », « sans erreur », au singulier ou au pluriel dans « sauf erreur ».

Stylistique et sémantique : {« Erreur involontaire »} flirte avec le pléonasme.

Espace

Typographie : Féminin en typographie. Il désigne alors une petite lame de métal utilisée pour séparer les mots. Les espaces dont dispose la typographie sont de deux sortes. Les espaces-mots à valeur variable, ou espaces fortes, dont l'expansion permet la justification à la ligne. Les espaces à valeur fixe qui sont toujours insécables. Les espaces à valeur fixes se divisent en trois :
1. le cadratin, blanc dont la largeur égale la force de corps du caractère utilisé;
2. le demi-cadratin;
3. le quart de cadratin, encore appelé « espace fine 0».

Éviter

Stylistique et sémantique : « Éviter quelque chose à quelqu'un » est critiqué, on préfère la plupart du temps "épargner".
Éviter que :
Toujours avec le subjonctif, le « ne » peut être omis, c'est admissible. Lorsque « éviter » est à la forme négative : « je ne puis éviter qu'il s'en aille ».

Express

Stylistique et sémantique : On dit : « un colis, une lettre exprès ».
On dit : « un train express », se dit surtout d'un train effectuant un transport à grande vitesse (par opposition à omnibus). Substantivement : Prendre l'express de 16 heures. (Le rapide ne s'arrête qu'aux gares principales.) Hors langage ferroviaire, il exprime une idée de rapidité : potage express, colis express.
« Un café express, un express ».
On dit « une demande expresse, une interdiction expresse ».
« Il vient exprès, elle le fait exprès. »
« La voie express. »