Lettre T, suite

Tenir

Grammaire : Se construit avec « pour » dans le sens de « voir comme » (« je le tiens pour arbitre »).
À la forme pronominale, s'accorde avec le complément d'objet direct s'il précède (« les conversations qu'elles se sont tenues »), reste invariable si le complément d'objet direct suit (« elles se sont tenu les mains »), s'accorde avec le sujet sinon.
Se construit avec « à ce que », jamais avec « que ».
Dans l'expression « tenir informé », l'attribut « informé » s'accorde avec le nom auquel se rapporte « informé » (« elles ont été tenues informées », « elles tiennent informés leurs supérieurs »).

Stylistique et sémantique : Préférer « avoir à cœur » que « tenir à cœur » ou, mieux, « tenir au cœur ».

Tolérant / Tolérer

Grammaire : Suivi de « que », impose un verbe au subjonctif (« il tolérait qu'ils vinssent »).